APRODEC ASBL

APRODEC ASBL

"FALSIFICATION DU NOMBRE D'ÉLECTEURS PAR LA CENI (instrumentalisée par le Cabinet Présidentiel)"

POUR RAPPEL:

 

L'actuel fichier électoral congolais contient plus de 9.8 millions de faux électeurs sur un total de 32.024.640 électeurs enrôlés au 24 juillet 2011 dont un nombre impressionnant d'enfants de mois de 12 ans et des étrangers notamment des rwandais, des ougandais et des  burundais !

C'est la raison pour laquelle Ban Ki-Moon Secrétaire général de l'ONU a instruit son représentant en RDC Martin Kobler de convoquer sans délai un dialogue politique centré sur la restructuration de la CENI et la sécurisation des élections. Ceci, tel que recommandé par les résolutions 2098 et 2211 du Conseil de sécurité de l'ONU.

 

L'aventure de Joseph Kabila et son émissaire Kalev Mutond n'a rien à voir avec les précitées résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU.

 

L'opposition représentée à la CENI (bureau et assemblée plénière) doit arrêter de mentir à la Population.

 

"Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes"

 

Lire ou relire ceci:

http://aprodec.blog4ever.com/rdc-dialogue-intercongolais-uniquement-pour-reformer-la-ceni-et-securiser-les-elections

 

APRODEC ASBL

 

RDC-Elections: la Ceni déniche 30 682 600 électeurs

mai 23, 2015, | Denière mise à jour le 23 mai, 2015 à 9:17 | sous Actualité, Kinshasa, La Une, Politique, Société. Mots clés: , ,

 
Le rapporteur de la Ceni, Jean-Pierre Kalamba Mulumba N’galula le 27/04/2015 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John BompengoLe rapporteur de la Ceni, Jean-Pierre Kalamba Mulumba N’galula le 27/04/2015 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Le rapporteur de la Ceni, Jean-Pierre Kalamba Mulumba N’galula le 27/04/2015 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a présenté vendredi 22 mai à Kinshasa les résultats des opérations menées dans le cadre de la fiabilisation du fichier électoral et la stabilisation de la cartographie opérationnelle. Le fichier actualisé contient 30 682 599 électeurs. Ce résultat permet à l’institution électorale de préparer les élections urbaines, municipales et locales, annoncées au second semestre de 2015.

 

Au cours d’une conférence de presse, les experts de la Ceni ont fourni une explication pédagogique sur la manière dont le fichier électoral a été élaboré et fiabilisé.

A l’issue des élections de 2011, un certain nombre de recommandations avaient été faites notamment par l’Assemblée nationale, au regard des difficultés rencontrées sur le terrain.

Elles portaient notamment sur la fiabilisation du fichier électoral et la stabilisation des cartographies opérationnelles, a rappelé Jean-Pierre Kalamba, rapporteur de la Ceni.

 

 

Ce fichier posait plusieurs problèmes: des électeurs omis ou désorientés, des doublons, la délocalisation de certains électeurs obligés parfois de parcourir de longues distances pour voter.

A ces difficultés, s’ajoute la nécessité d’adapter le fichier électoral à la nouvelle législation sur le découpage territorial.

Jean-Pierre Kalamba a salué le travail réalisé par la Ceni à cet effet:

«Dix-huit mois de travaux ardus nous conduits à produire ce jour un fichier que nous pouvons considérer comme fiable […Il] sera soumis, dans les conditions où il est, à l’audit externe dont l’équipe exploratoire était déjà ici chez nous. Et elle pourra revenir. C’est à ce moment-là qu’on cherchera les témoins et observateurs des uns et des autres pour les accompagner dans cette tâche».

Le travail fait a permis d’agréger les données à l’échelle des 26 nouvelles provinces de la RDC.

«Le fichier actuel, résultant de la fiabilisation -sous réserve d’une centaine d’omis qui peuvent encore être récupérés- contient 30 682 599 électeurs. Et il a permis de récupérer des électeurs omis, en deux temps, au niveau du CNT (Centre national de traitement) et à l’occasion de l’affichage», a précisé Flavien Misoni, secrétaire exécutif national de la Ceni. Ce qui explique l’augmentation du nombre d’électeurs.

 

Il a rappelé qu’il y avait plus de 23 millions d’électeurs en 2006. A la suite de la deuxième séquence de fiabilisation, baptisée «révision du fichier», la Ceni s’est doté d’un fichier de plus de 30 623 millions, qui servi à l’organisation du double scrutin de novembre 2011.

 

En rapport toujours avec le processus électoral, le rapporteur Kalamba a confirmé la fin du dépôt des candidatures aux élections provinciales pour ce lundi.

 

Dans cet extrait sonore, Jean-Pierre Kalamba explique qu’une loi est en cours d’élaboration pour la répartition des sièges au niveau municipal et local :

Source radiookapi.net: 

http://radiookapi.net/actualite/2015/05/23/rdc-elections-la-ceni-deniche-30-682-600-electeurs/




24/05/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 347 autres membres