APRODEC ASBL

APRODEC ASBL

L'étau judiciaire du Kazakhgate se resserre autour d'Armand DE DECKER - L'Echo 28.10.2015

artfichier_467504_1394506_201211020538929.jpg

 

 

REVUE DE PRESSE

 

 

L'étau judiciaire du Kazakhgate se resserre autour d'Armand DE DECKER un proche de l'actuel Ministre belge des Affaires étrangères Didier REYNDERS. En effet, selon les informations recueillies et publiées aujourd'hui par le quotidien bruxellois "L'Echo" auprès du Parquet de Bruxelles l'ancien Ministre belge de la Justice Stefaan De Clerck qui avait signé en 2011 l'ordonnance annulant les poursuites judiciaires contre le milliardaire belgo-kazakh Patokh CHODIEV sera auditionné en tant que témoin dans l'affaire dite du "Kazakhgate".

 

Armand DE DECKER qui était le Président du Sénat du Royaume de Belgique à l'époque est soupçonné de trafic d'influence et d'avoir favorisé en 2011 l'adoption de la loi sur la transaction pénale laquelle a permis au milliardaire belgo-kazakh d'échapper aux poursuites de la justice belge.  Armand DE DECKER aurait perçu une somme de près de 700 000 euros pour le paiement d'honoraires d'avocat dans cette affaire. Toutefois, "il a été incapable de produire la moindre pièce, note d'honoraire ou de travail (...)" à même d'établir qu'il a effectué des prestations juridiques dans ce dossier.

 

Le Minsitre belge des Affaires étrangères, lui-même, Didier Reynders pourrait également être rattrappé par cette affaire puisque selon le magazine M du journal français "Le Monde" citant un ingénieur belge, Guy Vanden Berghe, c'est lui qui aurait mis Armand De Decker en contact avec l’avocate niçoise Catherine Degoul (au centre du dossier) inculpée pour "corruption d'agent public étranger" "(...) l'agent public étranger étant Armand De Decker nommément cité dans le dossier judiciaire français.".(1) (2 )

 

index.jpg

 

Gisèle MANDAILA, Armand DE DECKER, Didier REYNDERS et "Joseph KABILA" le 4 juin 2006 à Lubumbashi

 

"il a été incapable de produire la moindre pièce, note d'honoraire ou de travail (...)" L'Echo 28.10.2015

 

"Entendu à deux reprises par les enquêteurs et magistrats en juin et en juillet dernier, Armand De Decker et ses conseils, Mes Spreutels et Oschinsky, ne sont pas parvenus, et c'est un euphémisme, à lever les doutes sur le rôle trouble joué par le libéral dans le vote de cette loi." L'Echo 28.10.2015

 

Armand De Decker actuellement Bourgmestre de la Commune bruxelloise d'Uccle et Député de la Région de Bruxelles-Capitale avait déclaré en 2012 en ce qui concerne les élections très peu crédibles du 28 novembre 2011 en République Démocratique du Congo qu'il n'y avait pas de preuves de tricheries. (3) A ce propos, malgré d'une part, l'arrêt rendu le 23 juin 2015 par le Conseil d'Etat et d'autre part, la lettre que notre Organisation lui a adressée le 11 février 2014, Didier REYNDERS persiste jusqu'à ce jour dans son refus de nous donner accès aux documents administratifs exposant la manière dont l'ancien Ambasadeur de Belgique en poste à Kinshasa s'était exprimé au sujet de l'octroi d'une police d'assurance par l'Office national du Ducroire devant couvrir contre les risques à l'exportation un contrat de fournitures de 9 500 kits d'enrôlement des électeurs attribués en 2010 par les autorités congolaises et l'abbé MALU MALU dans des conditions peu transparentes à la société belge ZETES. (4) Nous y reviendrons ...

 

 

(1) Lire des extraits de l'article de l'Echo : //www.lecho.be/economie_politique/belgique_general/L_etau_du_Kazakhgate_se_resserre_autour_d_Armand_De_Decker.9692175-4003.art?ckc=1&ts=1446022595

 

(2) "Kazakhgate: nouvelles révélations embarrassantes pour De Decker et... Reynders" La Libre Belgique 05.06.2015 : //www.lalibre.be/actu/belgique/kazakhgate-nouvelles-revelations-embarrassantes-pour-de-decker-et-reynders-5571d6f035709a87ac7565c4

 

(3) "Reynders doit-il se rendre au Congo ?" La Libre Belgique 25.02.2012 : //www.lalibre.be/actu/international/reynders-doit-il-se-rendre-au-congo-51b8e637e4b0de6db9c59ab1

 

(4) Lire ou relire : "Elections en RDC : Démission de Didier Reynders pour faux commis devant le Conseil d'Etat de Belgique ?" APRODEC asbl 21.08.2015 //aprodec.blog4ever.com/elections-en-rdc-demission-de-didier-reynders-pour-faux-commis-devant-le-conseil-d-etat-de-belgique

 

(*) APRODEC asbl a pour but principal de défendre les intérêts et les droits de la République Démocratique du Congo, des citoyens Congolais et des personnes d’origine Congolaise. Elle pourra notamment lutter et agir en justice contre toute forme de violation des droits, de la souveraineté et de l'intégrité du territoire de la République Démocratique du Congo ; contre le pillage de ses ressources naturelles, en ce compris la signature des contrats léonins ; ainsi que les violations graves des droits de l’homme et du droit international humanitaire, qu’elles soient le fait de personnes physiques ou morales, d’un Etat, quelle que soit leur nationalité, sans limitation dans le temps, ni dans l’espace.

 

APRODEC asbl peut agir en justice contre toute forme de pillage du patrimoine mobilier et immobilier de la République Démocratique du Congo. Elle pourra aussi agir en justice contre toute forme de destruction de l'environnement et de l'habitat naturel des populations.

 

APRODEC asbl peut agir en justice pour défendre les intérêts et les droits des victimes [ou leurs ayants droit, en ce compris les membres de l'Association] de crimes et délits commis en République Démocratique du Congo.

 

APRODEC asbl peut agir en justice, conformément à l'article 21 alinéa 3 de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme, pour défendre les intérêts et les droits des électeurs congolais, en ce compris les membres de l'Association qui sont électeurs ou éligibles en République Démocratique du Congo. APRODEC asbl, en tant que partie prenante externe des sociétés qui ont des activités économiques en République Démocratique du Congo, peut notamment défendre les droits d’actionnaire [de poser des questions et de recevoir des réponses au cours de l'Assemblée générale des actionnaires] de ses propres membres qui ont acquis tout au plus deux actions des sociétés cotées.

 

APRODEC asbl oeuvre pour la promotion de la démocratie, le développement socio-économique et culturel de la République Démocratique du Congo. Dans ce cadre, l'Association peut entreprendre, promouvoir et coordonner toute poursuite judiciaire, toute investigation, tout audit, tous travaux, colloques, actions, ainsi qu’établir des rapports et analyses approfondies en rapport avec son but. Elle fait des recommandations et du Lobbying auprès des décideurs étatiques et non -étatiques; elle peut également collaborer avec d’autres associations nationales ou internationales poursuivant les mêmes objectifs. In memoriam Floribert Chebeya, Armand Tungulu, Serge Maheshe, Franck Ngike, Bapuwa Mwamba, Daniel Boteti, Pascal Kabungulu (…) victimes de l’intolérance politique en République Démocratique du Congo _____________________________________________________________________________

 

APRODEC asbl : n° d’entreprise 891.074.266 Siège social : Nachtegaalstraat, 8 Boîte 1 – 1501 HALLE (BELGIQUE) Tél : 0032.484.925.836 Courriel : aprodecasbl@gmail.com Delta Lloyd Bank: 132-5334362-82 IBAN: BE25132533436282 BIC: BNAGBEBB



28/10/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 347 autres membres